Nouveautés documentaires

Cet espace est dédié aux nouveautés documentaires sur les addictions comportementales

icone nouveauté docu
icone nouveauté docu

Impact des bonus sur le comportement de jeu, les cognitions et les émotions de joueurs de jeu de hasard et d’argent en ligne

Article de  G. Challet-Bouju, M. Grall-Bronnec, A. Saillard, J. Leboucher, Y. Donnio, M. Péré, J. Caillon. Frontiers in Psychiatry, novembre 2020

Les bonus sont des incitations au jeu offertes aux joueurs par les opérateurs de jeu sous réserve que ceux-ci réalisent des actions liées au jeu (mises, dépôts, création d'un compte, etc.). Il s'agit d'une pratique marketing très utilisée par les opérateurs de jeu, notamment en ligne, permettant d'attirer ou de retenir leurs clients. Ces bonus sont souvent considérés par les addictologues comme un facteur de risque possible de problèmes de jeu, mais leur impact réel sur les comportements de jeu est mal connu. Cette étude visait ainsi à évaluer, en situation expérimentale, l’impact des bonus sur le changement des comportements de jeu, mais aussi sur les cognitions et émotions liées au jeu, d'un panel de 171 joueurs problématiques ou non. Les joueurs inclus participaient à une session expérimentale de jeu qui se voulait la plus écologique possible, c’est-à-dire qu'ils jouaient sur leur site de jeu en ligne de prédilection, avec leur propre argent. Ils étaient randomisés soit dans une condition contrôle (sans bonus), soit dans une des 4 conditions expérimentales (avec une simulation de bonus de 10€, 50€, 100€ ou 200€ donnée en milieu de session). Les participants répondaient à des questionnaires avant et après la session de jeu, pour recueillir un ensemble de données sur le joueur, ses habitudes et l’impact du bonus au niveau comportemental, cognitif et émotionnel. Les résultats indiquent que les bonus induisaient une augmentation de l’argent misé au cours de la session de jeu, des attentes liées au jeu et du sentiment de perte de contrôle, sans pour autant augmenter le plaisir ressenti à jouer ou le temps de jeu. L’argent misé dans les conditions expérimentales était en moyenne le double de l’argent misé dans la condition contrôle, quel que soit le montant du bonus. Par ailleurs, le bonus pouvait induire des niveaux de mises parfois extrêmes, en particulier pour les joueurs à risque et les montants de bonus les plus élevés. Ces résultats semblent indiquer la nécessité de mieux réguler la distribution des bonus auprès des joueurs pour prévenir les pratiques de jeu à risque, notamment auprès des joueurs problématiques.

flèche rouge
flèche rouge
Lire l'absract - cf  Présentation de G. Challet-Bouju « Les addictions comportementales à l'ère du numérique » sur le site de l’e-CFP : https://e-cfp.fr/
icone nouveauté docu
icone nouveauté docu

Régulation émotionnelle et comportement suicidaire dans les troubles du comportement alimentaire (TCA)

Article de M. Rania, E. Monell , A. Sjölander, C. M. Bulik. International Journal of Eating Disorders, décembre 2020

En Suède, depuis 2005, les patients débutant une prise en charge spécialisée pour des TCA sont inscrits dans un registre et des données concernant leur pathologie, comorbidités et l'évolution des troubles sont collectées tout au long de leur prise en charge. Les auteurs ont utilisé ce registre pour évaluer les facteurs prédictifs de comportement suicidaire un an après le début de la prise en charge. Au total 406 patients ont été inclus dans l'analyse. Le lien entre les difficultés de régulation émotionnelle évaluées par le DERS (Difficulties in Emotion Dysregulation Scale) et les comportements suicidaires (tentative de suicide et idées suicidaires) étaient ajustés sur l'âge au début de la prise en charge, la durée de la maladie, le score global de l'EDE-Q, les symptômes dépressifs et les comportements suicidaires au début de la prise en charge. Le modèle prédictif a été évalué à partir de l'ensemble des TCA puis en fonction des sous-types de TCA. En base et en suivi, les difficultés de régulations émotionnelles étaient associées à des idées suicidaires et des tentatives de suicide même après ajustement sur le type de TCA ou les symptômes dépressifs. Les difficultés dans la régulation des émotions étaient prédictives d'idées suicidaires et des tentatives de suicides à 1 an mais cette association disparaissait après ajustement sur les antécédents suicidaires. Les résultats suggèrent que la régulation des émotions pourrait être impliquée dans les comportements suicidaires chez les patients souffrant de TCA au-delà des effets liés au TCA lui-même et à la dépression. Même si la prévalence des comportements suicidaires est différente en fonction du type de TCA, une mauvaise régulation des émotions peut représenter un risque pour les comportements suicidaires de manière transdiagnostique.

flèche rouge
flèche rouge
Lire l'absract
icone nouveauté docu
icone nouveauté docu

Nécessité d’un dépistage systématique de l’addiction aux jeux vidéo chez les adolescents hospitalisés en psychiatrie

Article de B. Gauthier, B. Rolland, J. Berthiller, M. Tatou, D. Charvet, Y. Gansel, R. Fleury, M. Saoud, S. Laconi. L'Encéphale, décembre 2020

L’évaluation du trouble du jeu sur Internet des patients hospitalisés en pédopsychiatrie de l’adolescent n’a pas été encore été étudiée. Elle pourrait être intéressante. Très peu de données sont disponibles sur ce sujet et notamment aucune échelle validée en français.

flèche rouge
flèche rouge
Lire le résumé
icone nouveauté docu
icone nouveauté docu

Une approche systémique dans la psychothérapie de la patiente anorexique à l’adolescence

Article de J. Debaisieux. Neuropsychiatrie de l'Enfance et de l'Adolescence, décembre 2020

À travers son expérience de psychiatre dans une maison des adolescents, l’auteur nous détaille son approche de la psychothérapie des adolescentes anorexiques dont la particularité est de déconstruire la relation médecin–malade. Après nous avoir expliqué le rôle du psychiatre référent et les bases théoriques auxquelles il se réfère, l'auteur nous fait partager sa vision de la psychothérapie (majoritairement à orientation systémique mais sans exclure les autres écoles dont il s’inspire) en s’appuyant sur le déroulement d’une première consultation avec des adolescentes présentant des troubles des conduites alimentaires. C’est en plaçant l’adolescente dans un double-lien thérapeutique et en se dégageant de tout objectif qu’il peut maîtriser ses propres réactions contre-transférentielles et aborder la question du lien, de l’autonomie et de l’impuissance des parents. Ceux-ci sont inclus dans le processus thérapeutique et différentes situations relationnelles sont passées en revue afin de proposer des solutions pour la prise en charge de ces adolescentes anorexiques.

flèche rouge
flèche rouge
Lire l'article
icone nouveauté docu
icone nouveauté docu

Binge watching

Article sur le site https://www.filsantejeunes.com, décembre 2020

Cet article posté sur le site https://www.filsantejeunes.com/ explique la notion du « Binge watching » qui consiste à enchaîner le visionnage d’épisodes de séries sans modération. Le Binge watching est-il dangereux pour la santé ? Oui s’il prend une place très importante dans la vie. Il peut amener à l’addiction lorsqu'il passe avant d'autres activités et qu'il contribue à un repli sur soi. De cette pratique, peut découler des problèmes d’isolement, d’état dépressif, de sommeil perturbé…

flèche rouge
flèche rouge
Lire l'article
icone nouveauté docu
icone nouveauté docu

Comprendre (et en finir avec) la dépendance affective

Article paru sur le site https://www.elle.fr/, décembre 2020

Dans cet article, la psychothérapeute et auteure de « Vaincre la dépendance affective », Sylvie Tenenbaum  pose d’emblée une définition : « La dépendance affective, c’est l’impossibilité de se sentir exister totalement en étant seul avec soi-même, sans le regard positif d’un autre sur soi ». Autrement dit, sans l’autre – et plus largement les autres, on n’existe pas (enfin c’est ce que l’on ressent). Et c’est franchement malheureux. Pour une personne dépendante affective les regards extérieurs sont indispensables. Et si on parle de regards extérieurs au pluriel, c’est bien parce qu’il en faut souvent… plusieurs (au cas où l’un se détournerait de nous).

flèche rouge
flèche rouge
Lire l'article
icone nouveauté docu
icone nouveauté docu

JAMESfocus : les effets des écrans sur la santé des jeunes

Enquête menée par Swisscom et l'université zurichoise, décembre 2020

Cette troisième enquête  montre une nouvelle hausse de la consommation des médias électroniques auprès des jeunes âgés de 12 à 19 ans. Après avoir examiné comment les jeunes s'informent et l'utilisation qu'ils font des médias à l'école, le rapport approfondit les effets des écrans sur leur santé psychique et physique. Datée de janvier 2020, cette enquête a été réalisée hors confinement.

flèche rouge
flèche rouge
Télécharger l'enquête
icone nouveauté docu
icone nouveauté docu

Les jeux de hasard et d’argent (JHA) : contexte national et données disponibles pour La Réunion

Observatoire régional de la santé Océan indien, décembre 2020

Les données de ce tableau de bord ont été diffusées lors du webinaire régional « Jeux d’Argent et de Hasard, quel accompagnement ? Quels partenariats possibles ? », le vendredi 11 décembre 2020.

flèche rouge
flèche rouge
Voir le diaporama
icone nouveauté docu
icone nouveauté docu

Loteries royales, les jeux de l’État et du hasard

France Culture, décembre 2020

Cette émission de France Culture propose une plongée dans l'histoire du jeu et en particulier au moment de la naissance de la loterie royale qui connaîtra un franc succès, au point qu’elle est considérée comme un impôt volontaire extrêmement efficace et comme un palliatif budgétaire de premier plan. L'émission interroge la place qu'a eu le jeu dans la société d’Ancien Régime, malgré les réticences des moralistes et des théologiens ? Elle tente d'expliquer le jeu ambigu de l’État qui a profité de ces pratiques de jeu autant qu’il les a condamnées ?

flèche rouge
flèche rouge
Réécouter l'émission
icone nouveauté docu
icone nouveauté docu

L’adolescence, entre corps et psyché, entre Moi et Je (1ère partie) - L’adolescence, un excès de corps (2ème partie)

Carnet Psy, décembre 2020

Pourquoi le corps prend-il tant d’importance dans la clinique de l’adolescent ? Anorexie, boulimie, scarifications, piercings et tatouages. Mais aussi, musculation, exhibition, obsession du look ou au contraire camouflage. Toutes ces figures témoignent de son importance à l’adolescence. Les adolescents sans difficultés ne s’inquiètent pas de leur corps, ils en parlent en se plaignant à la façon des adultes : « je suis trop…. comme ci ou comme [...]. Carnet Psy en propose une lecture.

flèche rouge
flèche rouge
Lire le résumé de l'article (1ère partie) et le résumé de l'article (2ème partie)
icone nouveauté docu
icone nouveauté docu

Play-Smart » : une plateforme suisse pour promouvoir les bonnes pratiques dans le domaine du jeu vidéo

Site Internet https://play-smart.ch/, décembre 2020

Née grâce au soutien des pouvoirs publics en Suisse ainsi que d’associations , l’objectif de « PlaySmart » est de sensibiliser aux questions du jeu vidéo avec des articles et des conseils pratiques concernant les temps de jeu et les pauses, les loot boxes, le contrôle parental, les interactions en ligne… Le projet « Play Smart » vise également à former des ambassadeurs dans toute la Suisse pour créer un réseau de compétences et de références dans le domaine du jeu vidéo.

flèche rouge
flèche rouge
En savoir plus
icone nouveauté docu
icone nouveauté docu

Le nouveau visage des jeux en ligne

Podcasts de l’équipe HERMES, décembre 2020

Cette série de podcasts discute de la nouvelle réalité des jeux hybrides, à la frontière entre les jeux vidéo et les jeux de hasard et d’argent. Les chercheurs de l’Équipe de recherche Habitudes de vie Et Recherches MultidisciplinairES (HERMES) abordent l’impact des jeux hybrides sur les habitudes de vie des individus et des collectivités.

flèche rouge
flèche rouge
Réécouter les podcasts
icone nouveauté docu
icone nouveauté docu

Diplôme universitaire "Troubles des conduites alimentaires (TCA) chez l’enfant et l’adolescent" proposé par la Fédération Française Anorexie Boulimie (FFAB)

Université de Rouen, décembre 2020

Un nouveau diplôme universitaire axé sur les TCA de l'enfant et de l'adolescent sera proposé à la rentrée universitaire de septembre 2021. Parmi les objectifs : acquérir les compétences permettant la prévention et le diagnostic des TCA chez les mineurs, ainsi que la mise en place d’un parcours de soins multidisciplinaires adaptés et coordonnés. 

flèche rouge
flèche rouge
En savoir plus

icone nouveauté docu
icone nouveauté docu

Les espaces de jeux d’argent : une analyse sociologique de la production de l’espace, du risque et de la prévention du jeu problématique

Article de J. Järvinen-Tassopoulos. Sciences du jeu, novembre 2020 (en ligne)

Dans cet article, l’auteur, docteur en politique sociale examine la manière dont la dimension spatiale peut être intégrée dans la recherche sociologique sur les jeux d’argent. Elle base son analyse sur la théorie de la production de l’espace d’Henri Lefebvre. Dans une première partie, elle s’intéressée aux espaces des casinos, aux jeux d’argent en ligne et aux machines à sous en utilisant comme grille de lecture le cadre théorique lefebvrien. Dans la deuxième partie, elle montre les risques que la pratique du jeu et le contexte spatial des jeux d’argent et comment la prévention du jeu problématique peut ou non être prise en compte dans les différents espaces de jeu. Elle propose des pistes comme par exemple comparer les effets de la centralisation et de la décentralisation des jeux d’argent sur la prévalence du jeu problématique dans les différents États membres. Elle pense aussi qu’il faudrait réfléchir davantage sur le lien possible entre le nombre des machines à sous présentes dans un lieu précis, la précarité sociale et le risque du développement du jeu problématique parmi les joueurs. Elle conclut en posant cette question : « Ne serait-il pas temps que les États repensent l’organisation des espaces de jeu pour rendre leur politique nationale des jeux d’argent plus efficace vis-à-vis des joueurs et des joueurs problématiques ? ».

flèche rouge
flèche rouge
Lire l'article
icone nouveauté docu
icone nouveauté docu

Les troubles mentaux chez les personnes à risque de dépendance à l'activité physique : une revue de littérature

Article de F. Colledge, I. Sattler, H. Schilling, M. Gerber, U. Pühse,M. Walter. Addictive Behaviors Reports, novembre 2020 (en ligne)

Les troubles liés aux jeux d'argent ont été ajoutés à la catégorie des troubles addictifs dans le DSM-V. La dépendance à l'activité physique n'en fait pas partie en raison du manque d'arguments scientifiques concernant sa nature et son évolution. Ce manque de clarté est en partie lié à la présence de troubles psychiatriques concomitants chez les personnes à risque de dépendance à l'exercice physique. Dans ce contexte, l'objectif de cette étude était de résumer le spectre de la psychopathologie dans les populations à risque de dépendance à l'activité physique. Une revue de littérature sur les bases de données MEDLINE, Web of Science et PsycINFO a été effectuée jusqu’en février 2020. Les études étaient sélectionnées (n=20) si elles évaluaient le risque de dépendance à l'exercice et au moins un autre trouble psychiatrique. Dans 13 études sur 20, les auteurs ont constaté des prévalences plus élevées d'au moins un trouble psychiatrique (le plus souvent des troubles du comportement alimentaire, de l'anxiété et des troubles addictifs) chez les personnes à risque de dépendance à l'exercice physique par rapport au groupe contrôle. Ces résultats sont similaires à ceux observés chez les patients souffrant de troubles addictifs. Une évaluation systématique des troubles psychiatriques des patients à risque de dépendance à l'exercice physique est primordiale et permettra de mieux caractériser les patients souffrant de dépendance à l'activité physique.

flèche rouge
flèche rouge
Lire l'abstract
icone nouveauté docu
icone nouveauté docu

Addiction au jeu : réalité médicale ou pathologisation des pratiques ludiques ?

Numéro spécial de la revue « Sciences du jeu » sous la direction de A. Brody et J. Billieux, novembre 2020 (en ligne)

L’addiction au jeu est interrogée dans ce numéro selon les points de vue scientifique, politique et moral, socioéconomiques, sociologique et ceci aussi bien dans la littérature romanesque que dans la presse quotidienne.

flèche rouge
flèche rouge
Lire les articles
icone nouveauté docu
icone nouveauté docu

Aux prises avec la construction de l’intériorité dans l’anorexie mentale

Article de A. Morel. Cliniques, novembre 2020

Dans un évitement de la réalité psychique que dictent l’urgence comportementale et spectaculaire du symptôme, mais aussi le surinvestissement de la perception et diverses modalités de l’externalisation, patients et cliniciens peuvent se trouver comme privés de leurs ressources représentationnelles pour penser l’anorexie et les conflits internes qui la sous-tendent. Les actions psychiques qui convoquent le jeu, le déplacement en diverses scènes, l’objectalisation et la sexualisation sont ici décrites. À travers deux exemples cliniques, diverses manifestations d’une insupportable intériorité seront évoquées avant d’envisager les voies analysantes et soignantes d’un retour vers « l’intérieur », d’une associativité retrouvée qui brise l’univoque du symptôme, ouvre une scène pour le sexuel et la diversité de ses conflits.

flèche rouge
flèche rouge
Lire l'article
icone nouveauté docu
icone nouveauté docu

Regarder du porno nuit-il à la santé mentale?

Article de L. Cavicchioli et L. Petterson. Slate.fr, novembre 2020

Pendant le confinement, le taux de visionnage de films pornographiques aurait grimpé en flèche, certains sites «pour adultes» proposantt un accès gratuit à leurs contenus pendant la durée de l'isolement. Cet article tente de répondre à la question des effets délétères que pourrait avoir sur la santé cette « consommation » de contenus pornographiques.

flèche rouge
flèche rouge
Lire l’article
icone nouveauté docu
icone nouveauté docu

Les mécanismes de l’addiction révélés

Article de E. Gordon. Planète santé, novembre 2020

Le site suisse « Planète Santé » a interviewé le Pr Christian Lüscher, professeur au Département des neurosciences fondamentales de l’Université de Genève et neurologue aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG). Il a étudié les processus cérébraux menant à l’addiction chez les souris.

flèche rouge
flèche rouge
Lire l’article
icone nouveauté docu
icone nouveauté docu

Les troubles du contrôle des impulsions

Site Internet « Nos pensées », novembre 2020

Cet article présente les caractéristiques des troubles du contrôle des impulsions qui touchent une bonne partie de la population. La plupart du temps elles peuvent être contrôlées. Mais pour certaines personnes elles sont une source de souffrances importantes.

flèche rouge
flèche rouge
Lire l’article
icone nouveauté docu
icone nouveauté docu

Les français et le jeu vidéo en 2020

Enquête du Syndicat des Editeurs de Logiciels de Loisirs (SELL), novembre 2020

Le SELL a commandé à Médiamétrie son étude annuelle concernant les Français et le jeu vidéo. En 2020, la progression des Français jouant régulièrement au jeu vidéo est de 3% par rapport à 2019. Pendant la période de confinement, 52% des joueurs ont déclaré que le jeu vidéo avait joué un rôle d’utilité sociale. Les joueurs se divisent en particulier en joueurs « actifs engagés » ( 19%,) et joueurs « investis technophiles » ( 19%).

flèche rouge
flèche rouge
En savoir plus
icone nouveauté docu
icone nouveauté docu

Dépendance affective dans le couple : la reconnaître, s’en sortir

Article de S. Tomasella. Psychologies.com, novembre 2020

L’auteur, psychanalyste, analyse ce besoin permanent de la présence et de l’attention de l’autre qui finit par devenir nocif pour le couple. Il donne des conseils pour reprendre confiance en soi et s’émancipe de cette dépendance dans le couple.

flèche rouge
flèche rouge
Lire l’article
icone nouveauté docu
icone nouveauté docu

Etude des conduites de jeu de hasard et d’argent liées au vieillissement

Article de Ludocorpus, novembre 2020

C’est la thématique des travaux de thèse de Maylis Fontaine, doctorante en psychologie sociale à l’Université Toulouse 2 — Laboratoire CLLE (Cognition, Langues, Langage, Ergonomie). Dans ce cadre, elle propose un questionnaire en ligne. Toutes les informations sont disponibles sur le site « Ludocorpus ».

flèche rouge
flèche rouge
Lire l’article
icone nouveauté docu
icone nouveauté docu

Télétravail : un vrai risque d’aggravation des addictions des Français au travail

GAE Conseil, novembre 2020

L’institut de sondage Odoxa interrogé 3002 Français (1587 salariés, 577 managers, 598 télétravailleurs) sur les risques que le télétravail fait peser sur les addictions des Français dans leur milieu professionnel. Le sentiment général confirme les risques, ceux liés à l’hyperconnexion plus important (81% des personnes interrogées, 79 % des télétravailleurs), devant la consommation de tabac (75%), d’alcool (66%), de cannabis (55%), de médicaments (52%) et d’autres drogues (51%). Le workaholisme est aussi accru en télétravail pour la moitié des Français et pour 61% des télétravailleurs.

flèche rouge
flèche rouge
En savoir plus
icone nouveauté docu
icone nouveauté docu

Trop de sport peut-il nuire ?

Article de S. Cousin, novembre 2020

Le journal « Ça m’intéresse » donne la parole à François Chaouloff, directeur de recherche en physiopathologie de la plasticité neuronale à l'Inserm à Bordeaux, qui aborde dans cet article, la pratique sportive obsessionnelle, compulsive et répétée.

flèche rouge
flèche rouge
Lire l’article
icone nouveauté docu
icone nouveauté docu

Télétravail : un vrai risque d’aggravation des addictions des Français au travail

GAE Conseil, novembre 2020

L’institut de sondages Odoxa interrogé 3002 Français (1587 salariés, 577 managers, 598 télétravailleurs) sur les risques que le télétravail fait peser sur les addictions des Français dans leur milieu professionnel. Le sentiment général confirme les risques, ceux liés à l’hyperconnexion plus important (81% des personnes interrogées, 79 % des télétravailleurs), devant la consommation de tabac (75%), d’alcool (66%), de cannabis (55%), de médicaments (52%) et d’autres drogues (51%). Le workaholisme est aussi accru en télétravail pour la moitié des Français et pour 61% des télétravailleurs.

flèche rouge
flèche rouge
En savoir plus
icone nouveauté docu
icone nouveauté docu

Jeux vidéo: addictions ou loisirs ?

B. Rocher. Euradio, novembre 2020

Manque de sommeil, mauvaise hygiène personnelle, difficultés à fonctionner au travail, à l’école ou à la maison. Voici quelques-unes des conséquences de l’addiction aux jeux vidéo. Mais peut-on parler d’addiction aux jeux vidéo ? Quelle est sa réalité? Le Dr Bruno Rocher, addictologue au CHU de Nantes décrypte le problème.

flèche rouge
flèche rouge
Réécouter l’émission
icone nouveauté docu
icone nouveauté docu

La réalité virtuelle au coeur de la lutte contre les addictions

L. Chrétien. France Bleu Mayenne, novembre 2020

Laurent Chrétien, directeur de Laval Virtual (salon orienté sur la réalité virtuelle et la réalité augmentée) nous présente C2Addict, un outil de réalité virtuelle qui plonge le patient dans un univers virtuel où il est confronté à l’objet de son addiction.

flèche rouge
flèche rouge
Réécouter l’émission
icone nouveauté docu
icone nouveauté docu

Jeux d'argent et jeux vidéo: accompagner un proche dans son addiction

M. Gormand. RCF, octobre 2020

La Radio chrétienne francophone a invité à son antenne, Armelle Achour, fondatrice de l'association SOS Joueurs, Pierre Perret, fondateur de l'Institut du Jeu Excessif et Wanig Gicquel, membre de l'association A2G Grans Gamin pour parler de l’addiction aux jeux touche des milliers de personnes en France et peut nuire de différentes façons à la vie du joueur ainsi qu’à son entourage.

flèche rouge
flèche rouge
Réécouter l’émission
icone nouveauté docu
icone nouveauté docu

Qu'est-ce qu'une addiction comportementale ?

Vidéo réalisée par l’université de Tours, octobre 2020

Vidéo très pédagogique sur ce que l’on sait aujourd’hui des addictions comportementales reconnues. Comment reconnaître une addiction ? Quels critères permettent de reconnaître un comportement addictif ? Deux psychologues Sarah EL ARCHI et Komlan Gnimavo HEGBE de l’université de Tours donnent quelques réponses.

flèche rouge
flèche rouge
Voir la vidéo
icone nouveauté docu
icone nouveauté docu

Cibles et approches des techniques de stimulation cérébrale non invasive pour moduler les prises de décision relative au jeu : une revue systématique

Article de M. Pettorruso, A. Miuli, C. di Natale, C. Montemitro, F. Zoratto, L. de Risio, G. d'Andrea, PN. Dannon, G. Martinotti, M. di Giannantonio. Addictive Behaviors, janvier 2021

Les techniques de stimulation cérébrale non invasive (NIBS), telles que la stimulation transcrânienne à courant direct (tDCS) et la stimulation magnétique transcrânienne (TMS) modulent sélectivement l'activité du cerveau. La recherche exhaustive et translationnelle dans trois bases de données en ligne (MEDLINE via PubMed, Scopus, Web of Science) concernait des études appliquant les techniques de neuromodulation (TMS, tDCS) chez les patients atteints de trouble du jeu (jeu de hasard et d'argent (JHA)) ou l'évaluation de la prise de décision liée au JHA chez des sujets sains. La recherche sur l'impact potentiel de ces techniques sur le trouble du jeu engendré par un médicament (comme dans la maladie de Parkinson) a également été prise en compte. Vingt-sept études ont été incluses. La majorité des études ont ciblé le cortex préfontal dorsolatéral. Bien que les protocoles et les paramètres soient hétérogènes, les résultats des études convergent pour indiquer que la stimulation des régions préfrontales pourrait être bénéfique pour s’opposer au processus des décisions dysfonctionnelles liées au jeu. Les techniques de stimulation cérébrale non-invasive semblent prometteuses pour être testées plus avant dans des environnements cliniques contrôlés pour le traitement des dépendances comportementales. Des études complémentaires sur des échantillons plus importants sont encore nécessaires.

flèche rouge
flèche rouge
Lire l'abstract
icone nouveauté docu
icone nouveauté docu

Adapter les prises en charge démontrées efficaces vers les soins numériques : un protocole pour les prises en charge familiales de l'anorexie mentale à l'aide de télémédecine

Article de A. Hambleton , D. Le Grange, J. Miskovic-Wheatley, S. Touyz, M. Cunich, S. Maguire. Journal of Eating Disorders, octobre 2020

Les prises en charges familiales ambulatoires ont montré leur efficacité chez les jeunes patients souffrant d'anorexie mentale (AM). Ces prises en charge telles qu'elles sont protocolisées actuellement nécessitent des rendez-vous en face à face. Par conséquent, elles peuvent être difficiles d'accès en fonction de facteurs géographiques, temporels ou humains. De plus, la pandémie actuelle met en évidence le besoin de développer des plateformes numériques pour les soins. Les auteurs présentent dans cet article un protocole de prise en charge familiale par télémédecine qu'ils ont mis en place depuis juin 2020. Leur objectif est de voir si la prise en charge familiale pour l'AM peut être transposée avec succès sur une plateforme numérique. Quarante patients entre 12 et 18 ans avec un diagnostic DSM-5 d'AM et leurs familles seront recrutés pour l'étude. Ils bénéficieront de 18 sessions sur 9 mois par télémédecine avec des thérapeutes formés. Une analyse de l'efficacité, de la faisabilité, de l'acceptabilité et du coût de la prise en charge est prévue. L'article détaille les critères de jugement ainsi que l'ensemble des données recueillies. Il précise également les modalités de la prise en charge. Le recrutement et le suivi des patients est prévu entre juin 2020 et juin 2023.

flèche rouge
flèche rouge
Lire l'abstract