Pornographie en ligne : des risques préoccupants pour les adolescents

Publié le 21 avril 2021 Mis à jour le 21 avril 2021
Date(s)

le 21 avril 2021

Cet article écrit à trois mains par une psychologue clinicienne, une maîtresse de conférences en psychologie et une professeur de psychologie se base sur des études sur la question de la pornographie en ligne. 
Plus de la moitié des adolescents consultent régulièrement des sites pornographiques en ligne pour :  rechercher des informations d’ordre sexuel, entrer en connexion avec quelqu’un, et pour le divertissement ou l’excitation sexuelle. Cette pratique n’est pas dénuée de risques. 
Avec l’âge et la fréquence de l’utilisation, un phénomène d’habituation se met en place. Il va  amener les adolescents à explorer d’autres thèmes sexuels et à être confronté à des images violentes.  L’Internet facilement accessible avec des connexions rapides, un usage très privé va augmenter le risque d’être confronté de manière accidentelle à des sites d’ordre pornographique. Cette augmentation va attiser la curiosité sexuelle, favoriser le développement de l’usage intentionnel et diminuer l’autorégulation. 
Etant un sujet de préoccupation des jeunes depuis toujours, l’influence des pairs n’est pas à négliger et sera d’autant plus grande si l’adolescent ne dispose pas de facteur de protection et s’il est un utilisateur de réseaux sociaux, ceux-ci altérant la perception des pairs.
Il existe des facteurs de protection dans la famille où l’on peut évoquer l’usage, poser des questions…
En conclusion, les auteurs pensent qu’il est essentiel de prévenir l’usage de la pornographie en particulier en développant l’esprit critique des adolescents. 

» Lire l’article sur le site https://theconversation.com/