Les jeux d'argent et de hasard en France en 2021 : un rebond du marché

Publié le 29 août 2022 Mis à jour le 2 septembre 2022
Date(s)

le 29 août 2022

Cette note publiée par l’Observatoire français des drogues et des tendances addictives présente dans une première partie les données et évolutions macro-économiques consolidées des années 2020 et 2021 transmises par les opérateurs de jeu et l’Autorité nationale des jeux (ANJ).

Le confinement de 2020 a entraîné une baisse du marché des jeux qui s’est redressé en 2021, enregistrant une progression de 7 % (montant total d’environ 10,7 milliards d’euros) pour l’ensemble des activités de jeux d’argent. La dépense des ménages a augmenté, elle est passé en moyenne à 201 € pour les jeux de hasard et d’argent (190 € en 2020).


Les jeux de loterie restent l’activité favorite des ménages, qui y consacrent près de la moitié de leur budget jeux (environ 95 euros par an), les paris sportifs étant désormais le second poste de dépenses.

La note détaille l’évolution 2020-2021 du chiffre d’affaires des jeux par activité (en millions d’euros) et donne l’évolution du nombre de comptes en ligne en 2020 et 2021.

De nouveaux résultats concernant la population adolescente vont paraître en 2023.


Nombre de consultants et profil du joueur
 

On a constaté en 2020, une augmentation du nombre de personnes prises en charge dans les centres de soins, d’accompagnement et de prévention en addictologie (CSAPA) pour un problème d’addiction comportementale : + 0,2 % pour une addiction aux jeux d’argent (soit 2 100 personnes).

Le profil du joueur de jeux de hasard et d’argent est un homme (82,2 %) d’un âge moyen de 40 ans, en couple (40,5 %) et plus de 50 % sont en activité professionnelle depuis au moins

six mois (52,4 %). La moitié d’entre eux sont des joueurs quotidiens (50,2 % en 2020).
 

» Lire le résumé et télécharger la note