Les bonus modifient le comportement de jeu des joueurs en ligne, en particulier les comportements de jeu à risque et pour les joueurs à risque

Publié le 22 novembre 2021 Mis à jour le 22 novembre 2021
Date(s)

le 22 novembre 2021

Cette étude - menée par l'équipe de l'IFAC - visait à estimer si l'utilisation de bonus a un impact significatif sur les comportements de jeu des joueurs en ligne, et à décrire cette relation temporelle dans un environnement de jeu réel. Il s’agissait d’une étude observationnelle longitudinale, faisant partie de la deuxième phase du programme de recherche EDEIN (Etude de Dépistage des comportements Excessifs de jeu sur INternet). Elle s’appuyait sur les données de jeu (issues de comptes joueurs) transmises par l’Autorité de régulation des jeux en ligne - ARJEL (actuellement nommée Autorité nationale des jeux - ANJ) (pour les jeux de poker, paris hippiques et paris sportifs) et l’opérateur de loterie nationale française (loteries et jeux à gratter).
L’étude a inclus 9306 joueurs ayant joué au poker, aux courses de chevaux ou aux paris sportifs en ligne, et 5682 joueurs ayant joué aux loteries et aux jeux de grattage en ligne, qui ont tous répondu à une enquête en ligne. L'enquête en ligne comprenait l'Indice Canadien du Jeu Excessif (ICJE) pour déterminer le statut des joueurs (à risque ou non). Les données de jeu étaient agrégées de façon hebdomadaire et comprenaient l'intensité du jeu (mises, dépôts), la fréquence de jeu (nombre de jours de jeu), deux indicateurs de comportements de jeu à risque (chasing et implication) et l'utilisation de bonus.
L'utilisation de bonus était associée à une augmentation de l'intensité du jeu, de la fréquence du jeu, et des comportements de jeu à risque, la même semaine que leur utilisation (effets qui persistaient, bien que moins fortement, semaine suivante). Cet effet était plus marqué pour les comportements de jeu à risque et pour les joueurs à risque. Il semble ainsi que les bonus pourraient représenter un facteur de risque de développer ou d'exacerber des problèmes de jeu.

» Lire l'abstract