Le comportement alimentaire est influencé par des récepteurs opiacés dans le cerveau

Publié le 10 septembre 2021 Mis à jour le 10 septembre 2021
Date(s)

le 10 septembre 2021

Récemment, une équipe de l’université de Turku (Finlande) a découvert un lien entre notre système opioïde cérébral et le comportement alimentaire, plus particulièrement nos envies de manger déclenchées par des stimuli extérieurs (par exemple voir une publicité pour une nouvelle tablette de chocolat très appétissante…). Elle a publié les résultats de la recherche dans la revue « Translational Psychiatry »

Bien que les récepteurs centraux μ-opioïdes et les récepteurs cannabinoïdes se chevauchent anatomiquement dans les régions du cerveau qui régulent la récompense alimentaire, ils ont des rôles distincts dans la médiation des comportements alimentaires individuels. Le système central des récepteurs centraux μ-opioïdes pourrait constituer une cible pharmacologique pour réduire le comportement alimentaire excessif des individus en réaction aux indices alimentaires.
 

» Lire le début de l'article sur le site de Sciences et Avenir