Gratification financière et jeux d’argent : l’ANJ présente ses lignes directrices et recommandations

Publié le 31 octobre 2022 Mis à jour le 15 novembre 2022
Date(s)

le 31 octobre 2022

Les lignes directrices qui viennent d’être adoptées par l’Autorité nationale des jeux (ANJ) ont « un double objectif : améliorer la transparence des offres commerciales comportant une gratification commerciale et les modérer pour prévenir et limiter les pratiques de jeu excessives ou pathologiques ».

Ces offres commerciales peuvent prendre des formes diverses : abondement du solde du compte, de la mise du joueur, ou du gain par exemple.

L’ANJ préconise (1) plusieurs mesures aux opérateurs de jeux pour améliorer la transparence des offres commerciales, (2) ne pas proposer d’offre commerciale comportant une gratification financière aux personnes identifiées comme ayant potentiellement un jeu excessif ou pathologique, (3) faire preuve d’une vigilance particulière à l’égard des personnes ayant bénéficié récemment d’une mesure d’auto-exclusion ou d’une interdiction de jeu, (4) éviter toute allégation faisant état d’une prétendue absence de risque du fait de la gratification, (5)veiller à ce que les offres soient raisonnables en termes de volume, de fréquence et de montant.

L’ANJ souligne que le « caractère raisonnable de ces offres de bienvenue ou de fidélisation fera l’objet d’une attention particulière de sa part à l’occasion de l’examen annuel des stratégies promotionnelles des opérateurs et de leurs plans d’actions en vue de prévenir le jeu excessif ».