Anorexie : jusqu’où les gènes sont-ils coupables ?

Publié le 2 septembre 2021 Mis à jour le 2 septembre 2021
Date(s)

le 2 septembre 2021

Et si notre santé psychique, notre métabolisme ou encore notre taille et notre poids nous prédisposaient à certains troubles du comportement alimentaire (TCA) comme l’anorexie?

C’est ce que tend à démontrer une récente étude menée par une équipe de l’Université de Genève Genève (parue en mai 2021)

« Cette étude nous a permis de comprendre que l’anorexie a des bases génétiques qui ne sont pas seulement de type psychiatrique mais aussi liées au métabolisme et à des facteurs anthropométriques comme le poids, l’IMC ou encore la taille », explique Nadia Micali, professeure au Département de psychiatrie de la Faculté de médecine de l’UNIGE et cheffe du Service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), qui a dirigé ces travaux.

» Lire l'article sur le site Planète Santé